lundi 4 octobre 2010

Où il est question de faire de la photo après avoir terminé le BP.

Hé bien non !

Je pensais peut-être m'orienter vers une école de photo, pour avoir "une autre corde à mon arc". Hé bien, merci mais non merci.


La photo. 

Et encore, quand j'en fais réellement.

C'est mon échappatoire. Quand je ne vais pas bien, quand je vais trop bien. Quand je suis triste. Quand je suis heureuse. Je sors de chez moi, toute seule. Pour aller faire des photos. 

Prendre le métro, descendre à une station inconnue, se balader dans Paris, et prendre des photos. Argentique, numérique, pola. Noir et blanc. Couleur.

Je n'ai aucune envie de transformer ça en un "métier". Trop peur de ne plus aimer la sensation que le bruit du déclencheur procure, si je ne le fais plus quand et comme j'en ai envie.
Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

  1. C'est exactement ce que je me disais avec Photoshop. Par contre, dès que j'ai les moyens, formation photo pour me perfectionner...

    RépondreSupprimer
  2. @Ingrid : Ah oui, quand j'aurais des horaires un peu plus souples (ou pas d'horaires du tout ahah) je m'inscrirais dans un club photo je pense. Juste pour en faire en amateur...

    RépondreSupprimer
  3. Mon oncle est un excellent photographe, c'est sa passion, et il est très talentueux.
    Il n'a jamais voulu en faire son métier, mais il reçoit souvent des commandes. Il a "cédé" pour un projet qui lui plaisait, et il va sortir un bouquin d'ici peu. Mais il a fait comme il a voulu, quand il a voulu.
    C'est ce qui permet à la passion de continuer de briller!

    RépondreSupprimer